Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mchatrois

  • mchatrois
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits...
Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits... Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie

Recherche

10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 18:34

    J'ai trouvé ce texte si sincère que j'ai voulu vous en faire profiter ... Il  a sa place dans les  "lettres non postées"   MJ.

 

.... J'avais voulu te rencontrer, comme dans un film.

Au pied d’un phare, au contre chant des déferlantes quand les marins jouent de l'étrange.   Je t'avais dit...Rien, probablement trois fois.                                   Je t'avais dit tout simplement mon amitié.                                                               Le silence avait cogné, désespérant un mal de vivre.                                               Avec ta gueule de trapèze, tes pompes vertes au goût douteux, tu vis en mer.

 

Tu m'avais dit qu'il n'y a plus rien, aux heures froides de ma chambre, toute la nuit de mes vins et le poète de sept ans vociférait dans ta voix d'homme.                                                                                                                           L'âge d'homme comme on dit et toi un peu qui m'aventure et moi un peu qui prend parole.

 

Des mots, les tiens, les mimétismes du soleil dans le poème qui rend beau.     Une éclaircie. J'avais parlé trop vite, en ponctuation barbare, amour, enfance, mort. Je t'avais oublié ne bavant que sur moi à travers un totem. Camarade, les amours carabosse, les fresques libertaire de la musique jusqu'aux larmes et du poème jusqu'à l'os.             Toute une urgence dans la peau !

 

J'avais voulu te rencontrer. Comme dans un film. Dans les coulisses longs métrages. Dans les vestiaires de tes mots, juste avant les trois coups fracassants de Madame la misère.                                                                           Je t'avais dit tout ce chemin fait dans ta traîne, mes faux accords et mes gueulantes, planté sur le micro des foires.

 

Je t'avais dit, ils vont perdre ta trace sous le projo poursuite, ils n'écoutent plus rien, ils font sous eux de la paillette !                                                                 Qui donc remplacera l'âme des amants tristes ? Qui donc ?                                 Tout le monde s'en fout !  C'est fantastique, non ?

Je garde l'ascenseur résumant dans ma nuit tous les temps de la vie.

Dans ce juillet pourri, les nouvelles me font mal, jusqu'à la page des spectacles.

Hommages à Ferré en ce « maudit » juillet 93

Jordy et Rob

 

LA BANDE DES QUATRE...

                         

                

POUR MARCO qui n'a pas oublié la divine Barbara... qui comme L.Ferré a débuté à L'ECLUSE sur les quais de Seine. MJ.

POUR MARCO qui n'a pas oublié la divine Barbara... qui comme L.Ferré a débuté à L'ECLUSE sur les quais de Seine. MJ.

Repost 0
Published by mchatrois - dans Lettre non postée
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 17:00

Me voilà Léo au 6ième ou 7ième rendez-vous de nos 14 juillet.

La tombe est là, à quelques mètres de l'entrée de ce grand cimetière aux frontières de Cap d'Ail et Monaco. Comme d'habitude je rafraîchis un peu la dalle de marbre gris. Nous sommes le 17 et déjà un gros bouquet de  roses et de fleurs bleues se fane. Comme chaque année je te dépose des "soleils"  pour illuminer ton décor.  Les soleils de Van Gogh.

Ton décor... Je le trouve bien triste,  alors j'ai mis en marche les musiques de mon portable : "La  Mémoire et la Mer" cette chanson dont le texte contient, parait-il, les clefs de ce séjour à Guesclin. Tout y est "les doigts de la terre" lorsque la mer se retire,  "Le chien de mer" qui en fait était un "Bar"que vous aviez rejeté à la vague ... Devait pas avoir la bonne taille, ou trop beau pour être sacrifié aux ripailles... Vous aimiez tellement les animaux !!

Soudain dans le calme du cimetière retentissent les applaudissements.

... Ils applaudissent Léo tu entends ?  Ils T'applaudissent comme ce soir à l'Olympia où "Quoi d'plus triste" - surnom que tu donnais à Coquatrix - t'avais enfin permis de faire ton Olympia... La pige à Bécaud et Brel! 

... ILS  applaudiront éternellement par la magie des CD...

Alors je suis contente. Je "respire d'aise" cette "hyper ovéchonne" dirait les anglais; langue dont tu aimais te moquer... Tu disais "mon côté snob" 

Moqueur, parfois tendre ou grande gueule! Aussi, hum...  un parfait comédien. 

... Ce jour je ne monterai pas Bd St Michel, où l'immeuble de ton enfance est encore visible de ta dernière demeure. Ni sur les remparts où tu courrais, et jouais au "chef d'orchestre imaginaire" Sacré Léo, la musique tu l'avais reçue en cadeau, buvant un chocolat avec ta maman dans cette pâtisserie de Bordhigera. Ah, ah... c'est en pleurant  "tu a bu" un chocolat ET Beethoven ! 

- La Principauté à bien changée tu sais ces dernières années. Monaco détruit et reconstruit... Jusque sur la mer. Tant d'immeubles sur une si petite superficie ! Je ne reconnais pas moi-même le lieu de mes turpitudes de "joueuse". Repentie depuis ans. 

Mais que d'argent, et de rêves utopiques envolés, et pire: que de temps perdu.

Plus de trente ans sans te connaître...

... Il a suffit de deux petites heures pour remuer tout ce passé...

Mon histoire improductive. TOI, ta poésie, toutes ces musiques sorties de TA tête.... Mais il est tard,  je dois rentrer à Nice.

A bientôt Léo, aussi longtemps que je le pourrais.

Car bizarrement ce cimetière et ta tombe représente le seul lieu où je peux me recueuillir. Et sur toi et aussi sur ma famille défunte. Tous dispersée aux quatre coins de France. La vie nous a séparés comme s'il ne devait rester de mon enfance difficile -  Que des souvenirs.

Tchao Léo, à peut-être...encore longtemps. MJ

 

Euh... Pendant que j'y pense... Je ne sais toujours pas ce que représente le sigle qui se trouve au fronton de ta tombe sorte d'hélice dans un cercle ?

Merci à qui m'apportera la réponse ?  MJ  

 

14 JUILLET 201314 JUILLET 2013
Repost 0
Published by mchatrois - dans Lettre non postée
commenter cet article