Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mchatrois

  • mchatrois
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits...
Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits... Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie

Recherche

5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 15:19

De la part de notre nouvel  ami Jean Lapierre...

JE DIFFUSE... Le mail qu'il m'a envoyé qui dit ceci...

 ... Je suis de retour sur la grand route.  J'ai laissé simplement la rue principale, quand la pancarte est barrée d'un trait rouge, pour suivre les lignes blanches.
...J'suis de retour sur la grand route
- annoncez-le ! Tu vois le chemin. Il y a tant à faire, tu le sais.
Sur l'ancienne route, près de la voie ferrée, un monsieur étrange en chapeau noir est venu me parler.
Il disait qu'il fallait se secouer, ne pas se laisser faire. Et toi, tu ouvrais tes grands yeux. Va aussi sur la grand route, laisse les cailloux pour aborder l'asphalte. Tu verras dans le matin le soleil se lever, les phares anachroniques dans le petit jour.
 
 
Des soldats d'avant en pantalon rouge surgiront de la brume, tendant le flambeau...    J'suis de retour sur la grand route.
 Et il y a tant à faire. L'ouvrage est immense, rappelle-toi : veux-tu aider ?
 
J'suis de retour sur la grand route.
 Au fond du tableau, quand les parallèles se rencontrent dans Babylone City, le carnage a commencé. Là-bas on ne saisit pas ce qui se passe. Quand tombent les bombes, on ne comprend jamais. Il y a dans le matin des soldats qui montent sur les lignes de crêtes, guettant l'aube qui arrive. Mais savent-ils bien ce jour qui vient, eux les passagers de la nuit ?
 
J'suis de retour sur la grand route.
 Les flambeaux sont allumés. J'entends les cris dans les habitacles. Je sens l'odeur de café dans les arrêts du matin. Je puise au fond de moi, décryptant les couleurs de paysages très loin à l'intérieur...
 
 J'suis de retour sur la grand route.
 J'ai laissé simplement la rue principale, quand la pancarte est barrée d'un trait rouge, pour suivre les lignes blanches...
 
 J’ai pris le long manteau
 accordé la guitare
 mis en tête le chapeau
 je n’serai pas en retard…
Jean Lapierre

Résultat de recherche d'images pour "gifs gratuits + grand mère devant son PC" Voilà, si vous aimez Léo et si vous habitez Panam vous savez ce qu'il vous reste à faire.... et même que... vous pouvez contacter Jean Lapierre. A bientôt MJ.

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 18:58

Comme si je vous disais...

Que je ne sais plus quoi vous dire sur Léo Ferré mais...

Que j'ai trouvé à la FNAC... ce jour, quelques lignes sur Léo en ouvrant par hasard un livre de Poivre d'Arvor qui raconte -" qu'à la suite d'une émission:

 UNE MAISON, UN ARTISTE  Léo Ferré, les raisins et la colère

Le soir même il dîne avec Léo... le trouve fort sympathique et qu'il sera invité à San Donatino"

 Que je trouve incroyable de tomber sur Ferré sans le chercher ??

Que je voudrais bien savoir quelle  chanson il composerait en ces temps difficiles ?

Que j'ai trouvé cette belle photo de "l'homme aux celtiques"

                  Une maison, un artiste - Léo Ferré, les raisins et la colère - Saison 2 - Episode 3

Que son regard semble nous dire ...

Qu' aujourd'hui  c'à ressemble bien à " la schlague"

Que la voix de Léo nous manque sur les radios  alors...

Que sur cette vidéo  cette  voix est tonitruante, magistrale et prémonitoire dans le texte donc...

MJ

 

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 18:17
J'OSE UNE POSE

MERCI, MERCI de votre fidélité. Hélas une petite pose s'impose.

Je vais me balader dans mon Paname très cher à mon coeur

Plus est, ce PC acheté d'occasion me joue trop de vilains tours.

Alors... basta jusque fin Aout.

Je vais vivre "ma vie" trop souvent mise entre parenthèse

et le temps passe si vite....

Mais promis je glanerai içi ou là quelques infos sur notre ami, compagnon de coeur "Léo Ferré"

A septembre chers lecteurs et amis MJ

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 19:18

Dis-nous Léo ce que tu aimais, ce que tu n'aimais pas

20 ans que tu nous as quitté,

20 que tu manques à ceux qui t'on aimé

Tes chants d'amour, tes coups de gueule, ta vélocité,

Tes désarmants sourires d'enfant

Avec tes dents bien écartées, "les dents de la chance" suivant l'adage...

Tu nous crachais tes mots.

Tu disais "ma chance à moi c'est d'avoir une voix"

Parce que tu savais que personne ne pourrait interprêter des écrits

Seul Toi sur scène, détenait le talent de "dire" plutôt que de chanter 

Avec tes petits yeux de myope qui toujours clignotaient

Dans le noir de la salle, tu nous voyais, sans nous voir

Pourtant tu nous scrutait tous avec une telle force 

Qu'il semblait qu'à chacun de nous tu parlais.

 

Vas-y Léo, dis nous ce que tu aimais, ce que tu n'aimais pas...

Je te donnes la parole... 20 ans après. 

 

Tout a été dit sur Léo Ferré, je ne peux que reprendre les textes et les chansons les moins connues, pour les non initiés

C'est avec cela que je vais essayer,

           Je dis bien essayer de continuer ce blog. 

Ce sera au hazard d'une lecture, d'une image, d'une chanson, une envie...

Je ne sais pas, mais une chose est sûre,

                      Cela sera dans un désordre parfait

                               Car moi... Je n'ai jamais vu Léo sur scène.

MJ.

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 16:48
Orages-Libertaires-copie-1.jpg 

Une gentille amie du Forum  (ferréenne pure et dure) m'a offert ce livre

                          " LES ORAGES LIBERTAIRES" 
                            Politique de Léo Ferré  de Max Leroy

Max Leroy est né en 1985 et ce livre est son premier livre.

Et si j'en suis touchée et sensible c'est que ce livre  me prouve que Léo est encore parmis nous et reconnu par la jeunesse.
Que ces chants d'amour et de revendication sont encore entendus et d'actualité.

NON.... Mr HURLETOUT  (son 1er nom de scène) n'en a pas finit de nous faire entendre ses chants.

-" Le chanteur est connu: nul besoin d'y revenir. Mais qu'en est - il du poète, de l'écrivain? Et plus particulièrement de l'écrivain politique?
De l'Irlande du Nord à la chute d'Allende, de la guerre d'Algérie à la dictature franquiste; Léo Ferré  fut un témoin critique de son temps.
S'il hésitait à se considérer comme un "militant" son oeuvre et sa vie témoignent d'un engagement continu" - Max Leroy (Auteur du texte )

Je ne fais que transcrire ce que Max Leroy nous relate dans son livre
Et s'il trouve un jour cette page sur le Net qu'il pardonne mon audace, et ne voit dans mes propos que gratude et solidarité pour l'écriture de ce livre. 
De plus Max Leroy à ce jour n'a que 28 ans l'âge de mon petit fils, alors.... 

Je rappelle ici les chants de revendications politique de Léo.

Année 50 : Monsieur tout blanc
                                                  (Léo dénonce l'indifférence du Pape face à la Shoa)

                    Le flamenco de Paris  (Franco: Les espagnols fuient leur pays)L F.
                   

                     Mon Général                    (Allusion  au Gle de Gaule "
                                                                             Surnommé le Gle Frappart par Léo)

1950/56 : Tout homme est un réactionnaire
                                                           (La gauche est une salle d'attente  etc... ) LF.
1956/62 :  Y'en a marre !    (Messieurs les mec des ministères "y en a marre! LF)

                     L'Affiche rouge  (Poème d'Aragon mis en musique L F) 

                             20 arméniens fusillés. But: Développer xénophobie et antisémisme

                                                         

                      Ils ont voté... (Dans une France socialiste, 
                                                                je mettrais ces fumiers debouts)LF.

                    Franco la muerte  (Franco...T'es pas Lorca T'es sa rature) LF.

                    Les temps sont difficiles: (Léo dénonce les tortures en Algérie

                                 -"Fil' moi ta part mon p'tit Youssef Sinon j' te branch' sur l'E.D.F"

1967/73 :   Les Anarchistes   (L'anarchie est la formule politique du désèspoir) LF.

                    L'Oppression     (Regarde-la gémir sur la gueule des gens) LF.

                    L'Espoir             (Allusion aux gropuscules gauchistes)

1973/78 :   Allende  (Le Président chilien assassiné
                                             -"Quant il y aura des mots plus forts que des canons" LF.

J'ai fais cette recherche dans:  Léo Ferré "La mauvaise graine"
Ces quelques chants ne sont qu'un aperçu des engagements et révoltes de Léo.

Il y plus,  dans le livre de Max Leroy que je vous conseille de lire.

Enfin, il y a tant à dire sur la personnalité de Léo Ferré...

Que sortiront assurément d'autres livres.  MJ


 

                     


 

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 06:05

2013, 20 ans déjà et toujours le manque...

                                
                                 Vidéo de  "Gaby" texte pas très connu il me semble....
   

 

1993 – 2013

 

....Et ces maisons gantées de vent

    Avec leur fichu de tempête

    Quand la vague leur ressemblant

    Met du champagne sur nos têtes

    Ces toits leurs tuiles et nous et toi

    Cette raison de nous survivre

    Entends le bruit qui vient d'en bas

    C'est la mer qui ferme son livre...
     
Léo Ferré  (FLB)

Ce mois de juillet 2012 est passé.
Peille-01-copie-1.JPGA Peille, mon ami et moi nous sommes allés.
Une fois de plus Jacky  Marquotte » nous a concocté  des « Estivales Léo Ferré » bien divertissantes tout en couleurs émouvantes.
Deux chanteurs animaient cette première soirée du 14 juillet.

GRIECO et le groupe ICONE. Visiblement tombé ainsi que votre auteur et l'ami Bégui, et tant d'autres.GRIECO est tombé dans la marmite Ferré.  A l'image de Léo ce petit  bonhomme -chanteur - enfant de Carros, mèle Ferré  à la sauce GRIECO, suivant son inspiration et ressenti personnel des textes de Léo. On aime ou pas mais moi je suis certaine que Léo aurait aimé ces impressions de l'âme.

 

GRIECO et son groupe ICONE  (Violon, Contre basse et Syntétiseur) nous interprète  aussi un florilège des chansons de son cru. Des textes qui nous racontent ses amours: Histoires simples et parfois drôles qui m'ont beaucoup émue.

Après une pause Crèpes  A la Voute une crêperie bien accueuillante.

                       

 

La deuxième partie du spectacle nous est proposée par le sympatique "corse"
Dominique OTTAVI tout de noir vêtu, à l'allure anarchiste-bohème (comme j'aime)
Chanteur, écrivain et conteur de musique. Termine sur "Sa lettre à Léo"  propos de nomade, voix profonde. Avec, dans la lecture de son programme, des problèmes de myopie qui nous ont bien amusés. Et le Jacky Marcotte qui en rajoutait avec ses lumières basses.

Ce fut une agréable soirée et je regrette de n'avoir pu voir le spectacle du lendemain 15 juillet... Visite en famille programmée.

Je vous dépose quelques images. Et vous informe d'une ma petite pause "Estivale" à Panam où je vais sûrement encore traîner sur les pas de Léo et "avec Léo" du côté de la rue du Pré aux Clers, rue de l'Abbaye, rue Jacob sans oublier de boire un verre de bon vin à l'Ecluse (bar cave à vin) où je vais en pensée,  et avec tout mon coeur: Trinquer avec Léo.
Nous parlerons de "son île" du Caveaux des Assassins, de L'Arlequin, de l'Echelle de Jacob, et du Quo-Libet. Une fois de plus je revisiterai l'histoire ferréenne pour enrichir ce blog en attendant 2013.

Merci de vos fidèles présences que me révêlent mes statistiques.
Merci à Bégui qui me ballade à Peille, et merci à tous les ferréens du Forum Ferré (33)

Merci à tout les "ferréens" du monde ayant consulté  en Juillet

-  Provenances directes : 54% (85)
-  Communaute plateforme : 4% (7)
-  Provenances externes : 41% (65)

C'est fantastique !!

Rendez- vous en 2013 : 20 ans après le départ de Léo.

Léo Ferré un immense poète.

.... Ne trouvez-vous pas que depuis ce quatorze juillet 1993 il y a comme un silence qui habite les ondes, les écrans, les plateaux, les lasers...?

Nous avons tous quelque chose en nous de Léo Ferré. Et même si sur les radios nostalgiques ou latines, au fil de la journée, nous pouvons bénéficier de quelques standards, Avec le temps et La the Nana, ne suffiront jamais à mon bonheur. Et vous?
Extrait d'un texte de Jacky Marcotte,  Président de l'Association (Peille 1996)

Images à venir...

 


 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 18:27

 

ile-guesclin

Guesclin--Mes-pas-sur-tes-pas.jpg Mamie heureuse 

 

 

Cher Léo,

 

Me voici sur ce chemin où au cours de mes lectures,  tu as vu cette  Îles, TON ÎLES, chèrement acquise.... 95 titres à l'autre enfoiré d'éditeur.
Ces 95 mélodies je ne sais même pas si nous les avons toutes eu en audition ?

De  diou! Tu n'as pas regardé à la dépense... Faut dire que tu avais de grands projets.
Encore et encore tu m'as conduite dans ce coin de ton coeur.
 

J'ai lu que tu était tombé à genoux devant cette Îles et que tu avais pleuré.
Sur ce chemin de sable, là où j'ai apperçu Guesclin, comme toi mon coeur battait la chamade et j'ai pleuré de "l'intérieur",  lorsqu'il m'a semblé marcher sur tes pas.

Je sais bien que mes pensées sont un peu folles, mais j'avais l'impression que c'était encore un de nos rendez-vous. Aux Assassins, rue des St Pères, 

Je ne pourrais malheureusement pas aller sur cette Îles, me pencher sur la tombe de tes chiens, Arkel, Golau. Mais tu as dû y verser tant de larmes que le sol doit en être couvert de verdures ou peut-être de ronces.
Selon tes émotions ou tes rages,  sur cette îles sont nés "LES CHANTS de la FUREUR"

Tu disait:
- "Ne me demandez pas pourquoi j'écris, c'est comme ça ! Mes mains sur le clavier sont reliées à un fil et ça marche. je suis "dicté". J'ai un magnétophone dans le désespoir qui me ronge qui tourne, tourne. Alors je copie cette voix qui m'arrive de là-bas" (Et Basta) 
Comme je te comprends,  car moi aussi j'ai un magnéto quelque part dans ma tête. Accrochée à mes souvenirs, les bons, les mauvais, les surnois.
Souvent je me désespère. Alors je pense à toi, je prends "Le testament Phonographe" je lis ta poésie  et je me sens moins seule. Voilà.
J'espère que tu ne t'ennuie pas trop là où tu es. Que toutes tes musiques, toute ta poésie sont chantées par les anges. Bien que tu ai été un "diable d'homme".
Tu disait aussi en écoutant Ravel ou Bethoven.: " A cause de la musique je ne peux pas être tout à fait athé" -  Comme toi Léo:  C'est à cause des poètes, des musiciens, et de toutes les beautées de la terre, que je m'accroche à mes croyances. Comme toi j'ai connu les pensionnats : Ton "Bordhiguera" sera pour moi "le Mans"sous les bombes. Tes faux frères  étaient mes fausses soeurs... A genoux, nos prières forcées...
Alors,  il en restera toujours quelque chose.

Je n'ai pas ton intelligence, tes forces, ta pugnacité Léo,  hélas!
C'est pourquoi j'ai du mal a écrire ce blog.

Mais à cause de St Germain, de Castellina, et maintenant Guesclin, à cause de ce galet en forme de coeur trouvé sur le sable... Curieux hasard ?
Je vais me ressaisir et reprendre mon écriture afin que tu soit encore longtemps parmis nous en chansons et en poésies. C'est mon cadeau, ma petite pierre en hommage à ton oeuvre.

En 2013 - 20 ans que tu es parti mais les poètes ne meurent jamais.

Allez, Basta Léo, je t'aime.

PS: Toi qui aimait tant Pépé et tes chiens et tout ton bestiaire.

Si tu rencontre un bon gros chat tigré marron au ventre blanc,
s'il s'approche de toi, c'est qu'il t'aura reconnu aux mélodies de ma sono.

Il se nomme Tigrou,  carresse-le de ma part et dis lui qu'il me manque.

M.J  

 AVIS: Avril 2013 - Je prie mes lecteurs de m'excuser; J'ai dû avoir l'obligation d "effacer" des "mots" donc changer mes phrases, devenus des  "lien "  contre ma volonté M J

 

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 09:16

         

 

                                  

 

Ce 14 Juillet 2011 sera le dernier Festival de Christian pour chanter son ami Léo.  Une belle soirée: L'ami Bégui m'en a concocté une VDO

           J'ESPERE QUE LA HAUT ILS VONT FAIRE "UN BOEUF"

 "AVEC LE TEMPS "...  

 

http://peille-leo-ferre.over-blog.com/article-christian-jean-nous-a-quitte-ce-matin-

80251683.html

              REUNIS POUR TOUJOURS " LES ARTISTES" Je vous aime.M.J             

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 17:33

- « Dans le cimetière de Monaco, le marbre est muet. Le prénom de Léo y est invisible, sans écho, malgré sa brièveté. Comme s’il avait voulu que la seule trace, ce soit les sillons gravés dans le vinyle. Une manière d’être toujours présent, non par le souvenir, mais au cœur des mots de la musique ».

C’est ce que Jocelyne Sauvard nous donne à entendre dans son livre « énième biographie » de  Léo Ferré … Livre que j’ai trouvé dans ma BM de NICE.

Léo Ferré, un artiste vit toujours demain
2010 Paris  Editions Melis

 Leo--Ferre-J.-Sauvard.jpg 

 Pourtant ce mois de juillet 2011 quelque chose à changé… Lors de ma dernière visite «  chez Léo » a Monaco ce grand cimetière tout près de la mer.
Une surprise m’attendait,  Surprise qu’au premier abord je n’ai pas décelée ??

 Léo Ferré 24 Août 1924 -14 Juillet 1993 – Poète – Musicien

Enfin figure SON Prénom:  Léo   et nom:  FERRE.
Je ne sais pas pourquoi, mais cela m’a fait très, très, plaisir. Egalement m’on  fait plaisir une rose fanée, ainsi qu’un galet peint (pas un chef d’œuvre) mais  déposées  par un ami de Léo : Un ami de cœur.
La tombe avait été débarrassée d’un vieux laurier et autres plantes tombées désuétude, justement,  pour mettre en évidence le nom « du fils  » sur le marbre de la « FAMILLE  FERRE  » Par la volonté de cet autre fils Mathieu Ferré.

Alors j’ai déposé dans la jardinière, à ses pieds, un bouquet composé d’épis de blé et de fleurs du soleil : des tournesols. Me souvenant  que Léo disait que le célèbre tableau de Van Gog lui avait tiré des larmes en le découvrant.

Pour les amis  "curieux" de Léo je met ici le lien du site de Jocelyne Sauvard:
 

http://www.jocelynesauvard.fr/accueil.html

Autre lien:

 http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/11/832667-Gourdon-Jocelyne-Sauvard-dans-un-Leo-Ferre-intime.html

Espérant vous avoir été "utile" avec ces liens je vous promet de revenir bientôt.

MJ


 


Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 04:10

A mes chers lecteurs de ce petit blog de "riendutout" sur le GRAND FERRE !!

Après bien des péripéties votre "auteure" a enfin été relogée

par Association CP-LOGEMENT et il faut reconnaître:

Les participations de Mr le Maire de Nice  Ch.ESTROSI

ainsi que le Député des A M.  Mr CIOTTI   Donc HEU-REU-SE  )

Retrouve paix et sérénité dans un bien sympatique petit studio.

- Y finir ses jours serait son plus grand désir...

Bien entendu en parlant toujours du METAMEC!!

Mais... Pour le moment souffre de cervicale coincée  et  "traumatismes

- déchirure musculaire dûs: Aux travaux ménagers, déménagement - emménagement !!

... Et vieillesse ennemie 

A bientôt, dés que je pourrais me dégager de cette "minerve" qui  me nerve"

Bises et amitiés a tous

      

 

Merci a l'ami Bégui pour me prêter cette revue  dans laquelle  je ne vais pas manquer d'y  relever quelques détails suculents et merci a à l'équipe du journal de me permettre cette intrusion. MJ

Repost 0
Published by mchatrois - dans confidences
commenter cet article