Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mchatrois

  • mchatrois
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits...
Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie
  • Simplement femme, aimant la poésie et surtout les poètes maudits... Il était inévitable que je tombe dans la soupe à Ferré-- Depuis je m'y noie

Recherche

10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 18:34

    J'ai trouvé ce texte si sincère que j'ai voulu vous en faire profiter ... Il  a sa place dans les  "lettres non postées"   MJ.

 

.... J'avais voulu te rencontrer, comme dans un film.

Au pied d’un phare, au contre chant des déferlantes quand les marins jouent de l'étrange.   Je t'avais dit...Rien, probablement trois fois.                                   Je t'avais dit tout simplement mon amitié.                                                               Le silence avait cogné, désespérant un mal de vivre.                                               Avec ta gueule de trapèze, tes pompes vertes au goût douteux, tu vis en mer.

 

Tu m'avais dit qu'il n'y a plus rien, aux heures froides de ma chambre, toute la nuit de mes vins et le poète de sept ans vociférait dans ta voix d'homme.                                                                                                                           L'âge d'homme comme on dit et toi un peu qui m'aventure et moi un peu qui prend parole.

 

Des mots, les tiens, les mimétismes du soleil dans le poème qui rend beau.     Une éclaircie. J'avais parlé trop vite, en ponctuation barbare, amour, enfance, mort. Je t'avais oublié ne bavant que sur moi à travers un totem. Camarade, les amours carabosse, les fresques libertaire de la musique jusqu'aux larmes et du poème jusqu'à l'os.             Toute une urgence dans la peau !

 

J'avais voulu te rencontrer. Comme dans un film. Dans les coulisses longs métrages. Dans les vestiaires de tes mots, juste avant les trois coups fracassants de Madame la misère.                                                                           Je t'avais dit tout ce chemin fait dans ta traîne, mes faux accords et mes gueulantes, planté sur le micro des foires.

 

Je t'avais dit, ils vont perdre ta trace sous le projo poursuite, ils n'écoutent plus rien, ils font sous eux de la paillette !                                                                 Qui donc remplacera l'âme des amants tristes ? Qui donc ?                                 Tout le monde s'en fout !  C'est fantastique, non ?

Je garde l'ascenseur résumant dans ma nuit tous les temps de la vie.

Dans ce juillet pourri, les nouvelles me font mal, jusqu'à la page des spectacles.

Hommages à Ferré en ce « maudit » juillet 93

Jordy et Rob

 

LA BANDE DES QUATRE...

                         

                

POUR MARCO qui n'a pas oublié la divine Barbara... qui comme L.Ferré a débuté à L'ECLUSE sur les quais de Seine. MJ.

POUR MARCO qui n'a pas oublié la divine Barbara... qui comme L.Ferré a débuté à L'ECLUSE sur les quais de Seine. MJ.

Partager cet article

Repost 0
Published by mchatrois - dans Lettre non postée
commenter cet article

commentaires

Sylvie 01/02/2015 12:12

Bonjour, je viens de découvrir cet artiste qui perpétue la poésie de Ferré, un artiste engagé avec de très bonne chanson également.
Je vous laisse cet magnifique interprétation de "La mémoire et la mer"..
https://www.youtube.com/watch?v=fUKIUXJrQXE

Merci pour ce blog et pour votre partage!

Cordialement
Sylvie

Claire 02/02/2015 11:13

Bienvenue Sylvie!! Quel plaisir de voir qu'il y a encore des personnes qui n'oublient pas Léo.
Je suis très fournie en livres sur ce poète et cette année,n'ayant plus grand chose de nouveau a faire découvrir à mes lecteurs je vais donc relire tout ses poèsies et rechercher dans ma doc ce que je peux trouver a vous écrire Merci du fond du coeur votre message
Cordialement MJ.

Marco05 29/01/2015 15:50

Merci Monique, pour ce petit hommage que je ne connaissais pas.
A la bande des quatre sur la photo, j'ajouterais madame Barbara.
Car, elle aussi, c'était de la poésie!!!

Claire 29/01/2015 17:48

Euh... Des morceaux choisis dans ma tonne de docs... qui, lorsque j'ouvre le disque externe de sauvegarde, me donne le tournis. Je fouille, je fouille.... et cela me permettra de continuer ce blog. Rien pour toi je vais donc ajouter Barbara... "ajouter"... ça va etre galère LOL
A propos du blog: OB... Obligée de migrer sur sa nouvelle plate forme grrrr;
Pour la gestion, l'élaboration des articles, la mise en image une vraie galère. J'ai beau lire des heures entières "l'aide" j'y comprend que couic grrr .Que de temps perdu et sur mon blog Claire le pan de mur alors c'est pire. Merci Marco et amitié.